Accueil  |  La formation de jockey

LA FORMATION DE JOCKEYS

AFASEC : L'Ecole des courses hippiques

L’institution des courses, France-Galop confie à l'AFASEC (Association de Formation et d’Action Sociale des Écuries de Courses) depuis 1987 la mission de former les salariés des écuries de courses et de les accompagner tout au long de leur carrière professionnelle. Sous la double tutelle du ministère de l’agriculture et du ministère des finances, l’association gère sous le nom de « L’École des Courses Hippiques » 5 écoles, par la voie scolaire ou par celle de l’apprentissage, qui regroupent plus de 700 élèves et apprentis par an. L’École des Courses Hippiques est adhérente de l’UNREP (Union Nationale Rurale d’Éducation et de Promotion).

Plus d’une centaine de professeurs, éducateurs, moniteurs techniques, personnel d’écurie, participent à la formation des jeunes. L’objectif de cette scolarité est de préparer le personnel aux compétences attendues par les entraîneurs de chevaux de course au galop. Parmi eux seront recrutés les jockeys professionnels. Les écoles, situées en région parisienne (Chantilly Gouvieux) et en province (Cabriès dans les Bouches-du-Rhône, et Mont-de-Marsan dans les Landes) sont dotées des équipements modernes nécessaires pour donner aux élèves un cadre de travail agréable et propice à leur épanouissement.

Dans le cadre de la pédagogie par l’alternance, les apprentis partagent leur temps de formation entre l’école et l’entreprise, sur un rythme de deux ou trois semaines pour chaque séquence, en fonction de l'établissement et de l'entreprise. Certains d’entre eux peuvent rejoindre des internats décentralisés où ils retrouvent les mêmes principes d’éducation que dans les centres de formation. Ces internats sont situés à proximité d’importants centres d’entraînement : Maisons-Laffitte, Deauville, Pau et Chazey-sur-Ain.

Pour faciliter la complémentarité école/entreprise ainsi que les rythmes quotidiens et les exigences d’un environnement sportif, les apprentis sont accueillis pendant toute l’année dans un internat. Pendant les week-ends, les jeunes qui sont présents à l’école peuvent participer à différentes activités de loisirs qui leur sont proposées par l’équipe éducative (sorties, compétitions sportives, visites…).

Les écuries d’application regroupent 120 chevaux de courses. Soignés et montés par les jeunes, ils leur donnent l’occasion de maintenir en permanence le contact avec l’animal qui sera leur partenaire dans la vie active. C’est une des principales forces de l’École des Courses Hippiques. Chaque école possède des moyens pédagogiques adaptés et innovants : simulateurs de monte (chevaux mécaniques), salles d’hippologie, salles d’informatique, centres de documentation et d’information, laboratoires de sciences et de langues…

LES DIPLÔMES PROFESSIONNELS :

LES CLASSES DE 4EME ET DE 3EME  

Dès les dernières années de collège, l’Ecole des Courses Hippiques vous permet de commencer votre formation aux métiers liés au cheval. Les 4ème et 3ème de l’enseignement agricole appliquent les mêmes programmes que l’enseignement général : Français, Mathématiques, Histoire, Géographie, Instruction civique, Éducation physique et sportive, Sciences biologiques, Sciences physiques, Langue vivante (anglais) Éducation socioculturelle. Vous apprendrez les premiers éléments de l’hippologie, autrement dit la science du cheval. Et surtout, vous pourrez vous familiariser avec le travail quotidien des métiers de courses grâce aux écuries d’application.

CAPA (Certificat d'aptitude professionnel agricole) LAD-CAVALIER D'ENTRAINEMENT

Le CAPA donne une possibilité immédiate d’emploi dans les entreprises d’entraînement de chevaux de courses. Cette formation pratique et concrète dure deux ans, elle donne aux jeunes la possibilité d'intégrer facilement une écurie de course.

Conditions d’admission : Les conditions d’admission en classe de CAPA sont identiques à celles imposées pour l’entrée en 4 ème et 3 ème. Il est cependant souhaitable d’avoir suivi une scolarité en classes de 4 ème et 3 ème préparatoires et d’avoir une bonne maîtrise de l’équitation.

Évaluation de la Formation : En fin de cycle de formation, les jeunes passent un examen comportant une épreuve pratique, des épreuves orales d’hippologie et de biologie, une présentation de carnet de stage élaboré au cours de l’année et des épreuves écrites d’expression française, de mathématiques et de sciences économiques et humaines. L’examen est organisé par un jury du ministère de l’agriculture.

Débouchés : Les premiers postes que peuvent occuper les jeunes diplômés sont ceux de cavalier d’entraînement (lad jockey) au galop. En fonction de leurs aptitudes et de leurs aspirations, ils pourront monter en courses officielles en exerçant le métier de driver ou de jockey professionnel.

Programme : Le CAPA comprend une formation théorique délivrée par l’Ecole et une formation pratique acquise sur le terrain chez un entraîneur. Les matières étudiées sont le français ; la biologie végétale ; les mathématiques ; la biologie humaine ; les sciences physiques ; les sciences humaines ; une langue vivante (anglais); l'hippologie; l'écurie d’application (théorie et pratique de l’équitation de course); soins aux chevaux; éducation physique et sportive et un rapport de stage à préparer pour la fin de cycle.

Baccalauréat Professionnel Agricole

Spécialité : Conduite et Gestion de l'Entreprise Hippique (CGEH)

Le BAC PRO CGEH vise à former des professionnels susceptibles de s’orienter vers une entreprise hippique et d’entraîner les chevaux de course. Cette formation de haut niveau répond aux exigences du marché du travail, qui demande un niveau de professionnalisme de plus en plus important. Elle permet également la poursuite éventuelle d’études de niveau III (BTS…).

Conditions d'admission : Cette formation est destinée aux candidats issus d'une classe de 3ème. On peut également entrer en classe de BAC PRO à la sortie d’une 1 ère générale, sous réserve de l’accord du service des examens du ministère de l’agriculture. La présélection se déroule sur une demi-journée et comporte une épreuve à cheval, l’étude des bulletins scolaires et un entretien de motivation.

Évaluation de la Formation : Un contrôle continu en cours de formation est réalisé tout au long des deux années afin d’évaluer les acquis des élèves et apprentis. Chaque module comporte deux ou trois contrôles certifiés par un jury (ministère de l’agriculture - service des examens). Les futurs bacheliers passent également en fin de cycle un examen final, comptant pour 50 % dans l’obtention du diplôme.

Débouchés : Le titulaire d'un BAC PRO peu bénéficier des aides à l'installation. Outre le métier d’entraîneur, les titulaires du BAC PRO peuvent avoir une fonction d’encadrement et de gestion dans une écurie et monter en courses officielles en exerçant le métier de jockey ou de driver professionnel.

Programme : Cette formation se déroule sur 3 années en alternance. l'élève ou l'apprenti passe en moyenne 18 à 22 semaines par an en formation théorique et le reste du temps en entreprise.

La formation se déroule à raison de 42 semaines au centre et 62 semaines en entreprise sur les deux ans. Les matières étudiées sont vastes et parmis elles vous trouverez : Connaissance et pratique de la langue française ; Diagnostic agri-environnemental de l’entreprise ; Connaissance et pratique d’une langue étrangère ; Économie et politique des productions agricoles ; Connaissance du corps et pratique d’activité physique ; Gestion de l’entreprise ; Connaissance et pratiques sociales ; Agronomie et système fourrager ; Connaissance du monde contemporain ; Zootechnie générale et comparée ; Hygiène et sécurité ; Conduite d’un élevage équin ; Interprétation et traitement des données ; Les techniques de mise en valeur ; Connaissance du système vivant ; Choix et utilisation des bâtiments et équipements ; Éléments de chimie du vivant ; du sol et de l’environnement. (Ces programmes sont donnés à titre indicatif et ne sont pas contractuels)

BTS Analyse, Conduite et Stratégie de l'Entreprise agricole (ACSE)

Le BTS ACSE, support  filière des courses hippiques, se réalise en 2 ans et permet d’acquérir des compétences techniques et pratiques dans la gestion d’une entreprise agricole. Les titulaires du BTS disposeront de solides connaissances théoriques et pratiques pour se spécialiser dans le secteur des courses hippiques. 

Conditions d’admission : Etre titulaire d'un diplôme de niveau IV, bac professionnel, technologique ou général, BTA (pour certains BAC, une dérogation est obligatoire).

Evaluation : Par contrôle continu en cours de formation (CCF) et les épreuves terminales.

Programme :

  • Prendre en compte le contexte professionnel pour orienter l’activité agricole
  • Assurer la gestion économique, financière et humaine de l’entreprise
  • Raisonner une stratégie de l’entreprise conciliant compétitivité et respect de l’environnement
  • Conduire des systèmes biotechniques dans une perspective de durabilité
  • Traitement des données et informatique
  • Techniques d’expression, de communication, d’animation et de documentation
  • Environnement économique et social
  • Enseignements scientifiques et techniques
  • Module d’éducation physique et sportive

Débouchés :

  • Chef d’entreprise hippique, filière course
  • Conseiller d’entreprise
  • Eleveur de chevaux de courses
  • Technicien spécialisé des courses
  • Responsable de centre d’entraînement
  • Technicien sur hippodrome
  • Responsable de magasin spécialisé